Sélectionner une page

Vision

Comment rester spectateur.trices des dégâts d’une mondialisation de plus en plus inégalitaire ?

L’UPAM est un collectif bénévole, basé en Suisse Romande (entre Lausanne, Genève et Bienne), actif depuis 1992.

L’UPAM se donne pour but de créer des initiative de solidarité directe. Elle entend soutenir des collectifs spontanément organisés dans les pays des Suds qui luttent pour leur autonomie et l’amélioration des conditions de vie de tous.tes.

L’UPAM bénéficie d’un faible moyen d’action et entend proposer des alternatives qui remettent en cause le fonctionnement entrepreneurial des grosses O.N.G. d’aide au développement. Pour cela, l’UPAM offre une aide organisationnelle aux collectifs qui le désire, mais se propose d’abord et avant tout de mettre son énergie au service de levée de fonds. Cet objectif modeste et anti-interventionniste prend conscience de la responsabilité de l’Occident dans les inégalités de la répartition des richesses mondiales.

Généralement, l’autonomie et l’encapacitation économique et sociale sont des combats pour lesquels les collectifs engagés ont d’abord et avant tout besoin de fonds, car les situations locales les contraint sur le plan financier.

En tant qu’entité bénévole, l’UPAM ne se donne pas pour but d’installer des plans ou des programmes d’ampleur, mais plutôt à essayer de prendre le temps de soutenir des projets à échelle locale, toujours spontanément organisés et ayant pour but l’autonomie et la pérennité. En ce sens, l’UPAM privilégie les initiatives pensées comme durables. Il est notamment important que les initiatives inclut un pan d’auto-éducation et d’auto-formation à la pérennité des installations ou des dispositifs mis en place.