Sélectionner une page

U-FEST 2019

Nous avons accueilli 850 personnes et récolté 9’607, 57 CHF.

Voir la comptabilité définitive…

Comme chaque année, la totalité des bénéfices servira à soutenir des collectifs qui se battent au Laos pour l’autonomie et l’amélioration des conditions de vie de tous.tes.

La U-FEST 2019 soutiendra trois collectifs villageois du nord du pays qui ont pour projet d’alimenter leurs villages en eau, ainsi qu’un collectif cherchant à mettre en place une infrastructure médicale dans leur village.

L’éthique kilomètre-zéro, Do It Yourself et bénévole de la U-FEST lui permet de grandir chaque année en minimisant au maximum les coûts pour maximiser les fonds envoyés aux collectifs. Aussi, le festival serait impensable sans la formidable énergie que chacun.e investit, le merveilleux sens de la débrouille de ses bénévoles et la gentillesse de ses soutiens du tissu associatif et économique biennois.

Nous avons accueilli un nombre similaire de personnes cette année, mais les investissements de l’année dernière paient et le public est resté en moyenne plus longtemps sur le festival, deux facteurs qui expliquent en majorité la hausse des bénéfice.

La U-FEST ne pourrait exister sans sa formidable équipe de bénévoles, dont l’âge ne dépasse pas vingt-cinq ans.

Toute l’équipe de l’UPAM remercie du fond du cœur :

La mute-radio et particulièrement Etienne et Arnaud, mais aussi l’énergie de Damien et Ginger à la technique et Jordan pour avoir mis l’ambiance. Pour leur bonne humeur et leurs qualités hors-pair de cuistos : Noëlle, Tiffany, Elisa, Basel, Amir, Joe, Lucio, Zack. Pour avoir tenu le bar et assuré un débit de fou : Benjamin, Jeremy, Lyana, Lino. Pour avoir couru partout sans craindre l’insolation : Fabio, Dylan, Manite Vruni, Ivan, Hugo, Timothy, Alexandre. Pour leur soutien sans faille depuis trois ans : Tina, Rita et Nico.

La U-FEST n’existerait pas non plus sans ses artistes qui, rappelons-le, viennent jouer bénévolement. Tou.te.s ont été merveilleux.ses cette année : The Doos et leur jam, Monoaxes et Cabdrivers qui ont réveillé le rock en nous, Arthur Henry que la U-FEST ne présente plus, TeKi TeKua et leurs chorés, Caroline Alves qui a enchanté le public et Senior Cap aux platines.

La jeunesse était à l’honneur, puisque les groupes Arthur Henry, Monoaxes et The Doos sont constitués de jeunes de Bienne et des alentours, tout comme la compagnie Teki Tekua dont les vingt danseuses n’ont pas plus de dix-sept ans.

Finalement, la U-FEST se veut impliquée dans le tissu local et bénéficie du soutien de nombreuses organisations sans qui le festival serait impossible à monter : Eclipse AG Veranstaltungstechnik / Technique de spectacles pour la technique de scène, Bière La Marmotte et ses bières artisanales, Carnal et ses tentes, la Villa Ritter pour le matos, l’école de la Champagne pour les tables, DuoClub Biel pour les t-shirts, mais aussi nos sponsors, l’interprofession du Gruyère AOP et la branche Kebab+ du Pour-cent culturel Migros dont nous accueillons avec plaisir le soutien.

La U-FEST 2019 a bénéficié d’une importante couverture médiatique.

Les médias suivant ont parlé de l’événement ou ont interviewé les bénévoles :

– BienneOut

Canal 3

– Le Culturoscope

– BielBienne

– Bieler Tag Blatt